Propreté et voiries

Photo voirie

Maintenir une ville propre est un perpétuel combat notamment contre les incivilités de toutes sortes.
Il nous appartient à tous, ville, habitants et usagers, de respecter et protéger notre environnement, nos rues et nos quartiers.

La propreté, le savoir-vivre ensemble et le respect de la réglementation sont l’affaire de tous !

Il faut savoir que dans la rue toutes les incivilités ont un coût. Les mégots, déjections canines, déchets en tout genre, tags, etc… dégradent notre cadre de vie et nuisent à la qualité de vie collective.
Adopter une attitude responsable est la meilleure solution face aux incivilités.

Rappel de la règlementation :

Les incivilités relatives à la vie en collectivité peuvent faire l’objet d’une amende de 68€.

Exemples d’incivilités :

  • laisser les déjections canines dans l’espace public, y compris dans les espaces verts.
  • jet de déchets (mégots, emballages, papiers, masques…) dans l’espace public, que l’on soit à pied, en voiture, à vélo…
  • uriner dans l’espace public (voirie, murs ou espaces verts).

Les tags ou les dégradations de biens publics ou privés situés dans l’espace public constituent quant à eux une infraction de 5ème classe.

Les fleurs, les rues entretenues, le patrimoine naturel protégé concourent à la qualité de notre espace de vie, mais pas seulement. Les poubelles indésirables qui traînent sur les trottoirs « salissent » ce paysage que nous avons à cœur de garder propre et harmonieux et constituent un danger pour les piétons obligés d’emprunter la chaussée.
C’est pourquoi nous vous prions de ranger vos poubelles le plus rapidement possible après chaque ramassage.

En aucun cas les dépôts ne peuvent persister plus de 24 heures en correspondance avec les heures de sortie indiquées ci-dessous.

Tout non-respect de la règlementation peut entrainer une verbalisation de 68€.

Connaitre les jours de collecte sur la commune

Chaque habitant est tenu d’enlever la neige tombée sur le trottoir devant son habitation (cf. Code de la voirie routière), les services publics étant quant à eux chargés de déneiger les chaussées.

Tout non-respect peut entrainer une amende de 38€.

La vitesse sur la route

La vitesse est la première cause d’accident mortel sur la route que ce soit en ville ou à la campagne. Plus la vitesse est élevée, plus le choc est violent en cas d’accident et plus les conséquences sont graves.

Les abords des écoles, le centre-ville sont des secteurs particulièrement sensibles : regroupement, sorties précipitées, voiture en stationnement anarchique… et un enfant peut surgir à tout instant sur la chaussée. C’est pourquoi il est primordial d’adapter sa vitesse en fonction des secteurs traversés.

Rappel, Art. R 413 17 du code de la route :
Les vitesses maximales autorisées ne dispensent en aucun cas chaque conducteur de rester constamment maître de sa vitesse mais également de l’adapter en fonction des difficultés liées à la circulation ou aux obstacles prévisibles.

Cycles et cyclomoteurs : bien voir et être vu

Quelques recommandations pour les cyclistes et cyclomotoristes :

  • porter un casque pour réduire les risques de traumatismes crâniens et faciaux en cas d’accident,
  • ne pas rouler sur les trottoirs,
  • respecter : les feux, les sens interdits,
  • circuler en file indienne, bien à droite, en plaçant les plus jeunes devant soi,
  • signaler tout changement de direction en tendant le bras,
  • veiller au bon éclairage de son cycle dès la tombée du jour,
  • porter des vêtements clairs avec des bandes réfléchissantes, modérer sa vitesse.

Rouler en toute sécurité à vélo :

Pour circuler à vélo, plusieurs équipements sont obligatoires ou recommandés : vérifiez dans cet atelier si vous les connaissez tous.

Si tu prends ma place, prends mon handicap

Certains automobilistes ont pris la mauvaise habitude de stationner sur les emplacements réservés aux personnes en situation de handicap que ce soit pour une longue ou une courte durée.

Nous rappelons aux contrevenants que ces places matérialisées sont strictement réservées aux titulaires de la carte C.I.G ou G.I.C. Chaque conducteur ne respectant pas cet article du code de la route encoure une mise en fourrière de son véhicule avec une amende de 4ème classe (135€).

Appliquons le savoir-vivre ensemble et respectons ces places de stationnement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×