Le déploiement du tri des déchets alimentaires

Visuel sur le tri des déchets alimentaires

Depuis 2023, Saint-Étienne Métropole met en place le tri des déchets alimentaires pour ses habitants.

Pourquoi trier ses déchets alimentaires ?

Aujourd’hui, ils représentent environ un tiers des déchets jetés dans la poubelle grise (ordures ménagères). Or ces déchets partent à l’enfouissement et ne sont donc pas valorisés.

De la même manière qu’il a été demandé aux habitants de trier progressivement de nouveaux déchets (le verre, puis les emballages et papiers, puis le textile, ainsi que tous les déchets à apporter en déchèterie), le moment est désormais venu de trier également les déchets alimentaires. En effet, ils représentent une source de matière organique, très riche pour nourrir les sols. Les enfouir en centre de stockage est donc un véritable gâchis !

Grâce à ce nouveau geste de tri, la poubelle grise va donc encore diminuer. La Métropole s’est fixée comme objectif de réduire la quantité de ces ordures ménagères, en collectant 6 000 tonnes de déchets alimentaires par an en 2024, puis 9 000 tonnes à partir de 2025.

Comment trier ses déchets alimentaires ?

La première priorité pour réduire les déchets alimentaires est de lutter contre le gaspillage alimentaire, dans les restaurants, dans les commerces et à la maison ! Retrouvez les conseils de Saint-Étienne Métropole sur son site internet.

Pour les déchets qui sont tout de même produits, 3 moyens sont mis à disposition des habitants pour leur permettre de faire ce nouveau geste de tri :

  • En ville, en apportant les déchets triés sur des bornes d’apport volontaire installées par la Métropole sur l’espace public. Les différentes communes seront desservies progressivement, selon le calendrier précisé ci-dessous. Les déchets collectés grâce à ces bornes seront ensuite compostés pour être proposés aux agriculteurs et horticulteurs, pour enrichir leurs sols ;
  • En maison individuelle, la Métropole fournit gratuitement aux habitants un composteur à installer dans leur jardin, pour produire du compost à partir des déchets alimentaires et des déchets verts. Ces composteurs seront distribués aux habitants qui se seront inscrits sur le site internet dédié. Les habitants des différentes communes seront desservis progressivement, selon le calendrier précisé ci-dessous ;

Les inscriptions en ligne pour la demande de composteurs sont ouvertes depuis le 23 février.

  • Pour les habitants en appartement dans un secteur non équipé d’une borne de collecte, Saint-Étienne Métropole peut également soutenir l’installation d’un composteur collectif, si le projet entre dans le cadre défini par la Métropole (détails sur le site internet de SEM).

A partir de quand pourrai-je trier mes déchets alimentaires ?

La Métropole va mettre ce tri en place progressivement sur le Gier pour début 2024.

Ci-dessous : carte de déploiement pour la mise en service des bornes d’apport volontaire sur les communes concernées, et carte de déploiement du dispositif de distribution des composteurs gratuits.

Comment la Métropole va-t-elle m’aider ?

En ville, les habitants recevront la visite de messagers du tri à leur domicile, qui leur expliqueront le geste de tri et leur distribueront un bio-seau ajouré et des sacs en papier kraft pour réaliser le tri chez eux. Les messagers seront munis d’une carte d’accréditation délivrée par Saint-Étienne Métropole.

A L’Horme, le porte-à-porte a été effectué sur mi-mars.

Saint-Etienne Métropole a proposé une animation de sensibilisation sur le marché du mercredi 20 mars.

Environ 800 bornes d’apport volontaires seront installées sur les 26 communes urbaines concernées.

Carte des bornes (mise à jour au fur et à mesure de leur installation) et des composteurs partagés sur SIG SEM : https://www.saint-etienne-metropole.fr/preserver-recycler/gestion-des-dechets/localisez-les-conteneurs-et-renseignez-vous-sur-les-consignes-de-tri

En maison individuelle, il sera proposé aux habitants de s’inscrire sur le site de Saint-Étienne Métropole pour récupérer un composteur de jardin et un bio-seau, fournis gratuitement par la Métropole, quelle que soit leur commune de résidence. Les inscriptions en ligne pour la demande de composteurs sont ouvertes depuis le 23 février.

Comment fonctionnent les bornes d’apport volontaire ?

Accessibles 24h/24 pour les habitants (et les petits commerçants et restaurateur), les bornes font l’objet d’une fréquence de collecte adaptée à la saison et à leur utilisation (jusqu’à 2 fois par semaine).

Le lavage et la désinfection des bacs installés dans les bornes sont assurés toutes les deux semaines.

Comment utiliser le bio-seau ajouré ?

L’emploi d’un bio-seau ajouré permet d’assécher les aliments triés par les ménages. Le bio-seau et le sac laissent passer l’air, évitant ainsi la fermentation des aliments et les mauvaises odeurs.

Pour optimiser l’utilisation de son bio-seau, il convient de :

  • Refermer le couvercle entre chaque utilisation
  • Le vider régulièrement (environ 2 fois par semaine)
  • Déposer les aliments dans le sac sans leurs jus (à verser dans l’évier)
  • Placer le bio-seau dans un endroit frais et ventilé, à l’abri du soleil

Site SEM : https://www.saint-etienne-metropole.fr/preserver-recycler/gestion-des-dechets/triez-vos-dechets-alimentaires

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×