Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) : augmentation du niveau de risque épizootique de « modéré » à « élevé »

Image de poules

Image par munzelminka de Pixabay.

Depuis le mois d’août, de nombreux cas de faune sauvage ont été déclarés en France et dans les autres États membres (Belgique, Allemagne, Espagne, Pays-Bas). Plusieurs foyers chez les oiseaux détenus ont également été confirmés au niveau national et européens. Ces nouvelles détections montrent une circulation durable et une contamination élevée de l’environnement par le virus de l’IAHP.

Dans ce contexte, le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a décidé de relever, à compter du 11 novembre 2022, le niveau de risque de « modéré » à « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain (voir l’arrêté en bas de page).

L’ensemble du département de la Loire est donc concerné par cette décision.

Cette évolution du niveau de risque s’impose également à tous les particuliers détenteurs de volailles. Les mesures de prévention sont les suivantes :

  • La claustration ou mise sous filet des basses-cours ;
  • L’interdiction de l’organisation de rassemblements de volailles ;
  • Les conditions renforcées pour le transport, l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d’appelants ;
  • L’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée de la France jusqu’au 31 mars 2023.

Ces dispositions sont d’application obligatoire dans tout le département de la Loire. ⚠️

Une fiche technique reprenant l’ensemble des obligations des détenteurs est également accessible sur le site internet de la préfecture : http://www.loire.gouv.fr/mesures-generales-de-biosecurite-a-appliquer-dans-a6686.html.

Les contrevenants s’exposent à une amende relevant d’une contravention de 4ème classe (NATINF 24098). ⚠️

Enfin, tout détenteur de volailles doit déclarer rapidement à un vétérinaire toute mortalité anormale, qui peut être le signe d’une contamination des volailles par le virus de l’Influenza aviaire.

En cas de découverte sur la commune d’oiseaux sauvages morts, et notamment des canards, cygnes et poules d’eau, vous pouvez appeler les services de l’Office Français de la Biodiversité : 04 77 97 06 50.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×