Enquête téléphonique sur les systèmes de chauffage du 02 au 30/01

Photo d'un poêle

Une grande enquête téléphonique se fait du 2 au 30 janvier 2023 sur Saint-Étienne Métropole et vise à recenser les systèmes de chauffage utilisés par les particuliers avec une analyse plus poussée pour ceux qui se chauffe au bois. Le bureau d’études missionné par la métropole pour effectuer cette enquête est « PLURICITE ».

L’enquête téléphonique doit permettre d’interroger environ 1000 personnes dont 300 qui se chauffent au bois. Cette enquête téléphonique est complétée par une enquête en ligne sur www.enquete-chauffage-sem.fr.

Objectifs et enjeux

Le chauffage au bois est responsable de 2/3 des émissions de particules fines sur la métropole et prend une part importante dans la pollution de l’air. Une cheminée ouverte émet 30 fois plus de particules  qu’un poêle à bois récent. L’enjeu est donc d’arriver à remplacer les anciens systèmes de chauffage par des appareils neufs plus performants. Pour les particuliers, le remplacement du chauffage bois permet aussi de moins consommer de bois.

L’enquête relative au chauffage au bois des particuliers confiée au bureau d’études PLURICITE, doit permettre :

  • d’évaluer le nombre de système de chauffage au bois actuellement installé sur la métropole,
  • de connaitre l’âge et le taux de renouvellement de ces systèmes.

À partir de cet état des lieux, il sera alors possible d’ajuster le dimensionnement du fonds air bois aux particularités et besoins du territoire. Le fonds air bois actuellement proposé par la métropole consiste à verser aux particuliers une aide de :

  • 1 000€ pour ceux qui remplacent leur vieux chauffage bois (avant 2002) par un poêle à bois buche,
  • 1 500€ pour ceux qui remplacent leur vieux chauffage bois (avant 2002) par un poêle à bois granulé.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×